Crédit

Le crédit revolving ou renouvelable

   

Le crédit renouvelable ou crédit permanent ou encore crédit revolving


Le crédit permanent est une forme de crédit qui met à la disposition du client après une ouverture de compte par un établissement financier une certaine somme d’argent qui est disponible en permanence et que l’on remboursera mensuellement jusqu’à son terme.



Dans ce type de d’offre est fournie généralement une carte de crédit qui est utilisable dans un vaste réseau de commerces. On pourra même retirer des espèces avec cette carte au distributeur dont dépend l’organisme prêteur. Cette formule est très souple en soi mais en le désavantage d’être très chère.

La plupart des grandes enseignes offrent ce type de produit et ce très facilement, on a tendance à très vite se laisser convaincre et on peut se retrouver très vite surendetté.

Le succès du crédit revolving c’est fait grâce à une très forte demande de clients. Les sommes prêtées sont en général de l’ordre de 1000 à 2000 €.

Comme pour un crédit classique, le remboursement se fait par le versement d’une mensualité qui est parfois modulable, c’est-à-dire que si l’emprunteur le souhaite, il pourra augmenter ou diminuer la mensualité sur un simple appel à l’organisme prêteur.

La mensualité sert dans un premier temps à payer les intérêts et également à rembourser le capital emprunté. Il est tout à fait possible de rembourser par anticipation cette réserve soit en partie soit en totalité et sans indemnités.

Ce type de contrat à une durée qui est limitée à 1 an et est tacite reconductible. La maison de crédit doit remettre à l’emprunteur un contrat de renouvellement 3 mois avant la date anniversaire. (Arrêté de la cours de cassation 1998.)

La loi Chatel impose également qu’une réserve non utilisée sur une période de 3 ans sera systématiquement clôturée.

Comme tout crédit à la consommation vous êtes protégés par la loi Scrivner qui impose à l’organisme prêteur de vous informer sur l’offre de crédit, son coût total, le montant accordé, le TEG, les conditions générales et les éventuels coûts liés aux assurances si vous y souscrivez.

Mais également un délai de réflexion de 15 jours pour permettre à l’emprunteur de bien étudier l’offre et les clauses du contrat, mais aussi de permettre à l’organisme d’annuler cette offre si aucun accord lui est parvenu.

Cette loi prévoit également un délai de rétractation de 14 jours ouvrables pour une souscription à distance, et de 7 jours ouvrés si l’offre a été souscrite en agence par exemple.

Dans tous les cas le crédit permanent reste très cher pouvant atteindre un TEG de 20% et très long à rembourser. Il est important de bien évaluer votre budget et vos limites avant de vous lancer dans ce type de crédit.


LE CREDIT A LA CONSOMMATION

L'ANNUAIRE DU CREDIT

 

© Com2Net - Toute reproduction, même partielle, est interdite. partenaires - contact